Bienvenue dans la plus grande ville des USA : New York !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tea or Coffee?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alys Holmes

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 32
Localisation : Toujours là où il ne faut pas

MessageSujet: Tea or Coffee?   Dim 30 Déc - 12:57

Le NYC's Coffee était un petit café sans prétention au rez de chaussée du centre commercial. J'y avais trouvé un boulot il y a à peine deux semaines et une morne routine s'installait déjà. En cette après-midi de milieu de semaine, peu de personnes encombraient les allées du centre commercial et beaucoup moins encore poussaient la porte du café. Les quelques clients étant déjà servis, Aby, ma collègue serveuse, et moi-même, n'avions strictement rien à faire. Le patron n'était pas dans les parages, sans doute enfermé dans son bureau pour soi-disant s'occuper de papiers administratifs très urgents.

J'étais donc assise à côté de la caisse enregistreuse, les coudes sur le comptoir et le menton dans les mains, et je m'appliquais soigneusement à tirer au flan. Assise non loin de moi, Aby inspectait minutieusement ses ongles, se demandant certainement s'ils avaient besoin d'une manucure en urgence ou si cela pouvait attendre le week-end. C'était dans ces moments là que je regrettais presque le temps où je me baladais avec des pieux dans mes bottes et de la verveine dans mes poches, où ma vie pouvait basculer d'un instant à l'autre et où je ne connaissais même pas la définition du mot: "ennui". Mais je chassais vite ces pensées de mon esprit; c'était surtout le temps où ma route croisais sans cesse celles de vampires en tout genre.

Cependant, je n'aurais pas craché sur un peu d'action. Je devais bien admettre que cet ennui commençait à devenir insupportable! Les yeux fixés sur la porte, je priais tous les dieux que quelqu'un ou quelque chose vienne enfin apporter un peu de distraction à ma vie.


Dernière édition par Alys Holmes le Mer 2 Jan - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Oslen
Modérateur
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Loin de toi...

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Dim 30 Déc - 17:34

Je m'arrêta devant la vitrine du NYC's Coffee. Il était réputé pour ses cafés plutôt bons. Etant donné que je n'avais pas dormi beaucoup, je ne pouvais pas refusé l'appel d'un bon capuccino qui pourrait me réveiller. Je poussa donc la porte du NYC's et entra. Je me dirigeait vers le bar quand je vit une jeune fille rousse, assise au comptoir qui me salua. Je ne savais pas ce qui me préoccupais mais elle attira tout de suite mon attention. Non, je ne la trouvais pas "à mon goût" comme certains auraient pu dire, car la jeune, assise plus loin aurait plus attiré mon regard. Non, il y avais autre chose. Son visage ne me disait rien, je ne l'avait donc jamais vue. Je m'assit au comptoir et demanda un capuccino.

Pendant qu'elle me servais, je continuais à chercher pourquoi elle avait attiré mon attention. Mais rien qui puisse paraître ne me donna la réponse. Je la fixa encore un instant puis. Après quelques secondes de réflexion, j'en déduisit donc que j'avais réellement besoin de sommeil, et quitta du regard sa chevelure rousse pour détailler les passants à travers la vitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys Holmes

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 32
Localisation : Toujours là où il ne faut pas

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Lun 31 Déc - 13:54

Comme pour répondre à ma prière, la porte s’ouvrit sur un homme grand et svelte, aux cheveux très blonds. Je me redressai et le saluai avec le fameux « sourire commercial » de rigueur. Ses yeux se posèrent sur moi et je ne pus m’empêcher de frémir alors qui se dirigeait vers le comptoir. Il était très pâle et avait un regard dur qui me mettait mal à l’aise.
Il commanda un capuccino et je m’empressai de me retourner pour poser une tasse sous la machine et la mettre en route. Tandis que je regardais le café couler dans la tasse, je sentais son regard peser sur mes épaules.

Une fois la tasse pleine, je la posai devant lui et allai m’asseoir un peu plus loin, derrière Aby. Il finit par détourner le regard. Ce type me rendait nerveuse et je n’aimais pas du tout ça.

- Il est plutôt beau gosse non? me souffla Aby, tout bas.

- Ouais, j’imagine, marmonnai-je en retour.

J’enfouis la main dans ma poche et triturai nerveusement le briquet qui se trouvait là. C’était la seule habitude que je n’avais pas perdue: toujours avoir du feu sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Oslen
Modérateur
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Loin de toi...

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Lun 31 Déc - 14:20

Au bout d'un moment je soupira. Regarder les gens dehors me laissait. Je tendis l'oreille et entendit vaguement les deux jeunes filles discuter. Je me demande bien de quoi elles pouvaient parler... Je bu une gorgée de mon capuccino et attrapa un journal qui traînait sur le comptoir. Rien de bien intéressant, une adolescente retrouvée morte, surement le coup d'un imbécile de vampire, un scientifique promus, des voitures brûlées...la routine quoi. Je feuilletais la journal à la recherche d'un article intéressant mais non, rien de neuf. Je poussait un long soupir et finit tranquillement mon café.

Seulement maintenant j'avais faim et en attendant de trouver une victime prête à me donner un peux de son sang, il fallait que je me nourrisse, au risque de sauter sur l'une des charmantes caissières.

"Excusez-moi. Je pourrais avoir un croissant et un pain au chocolat, s'il vous plaît?"

J'avais essayé d'être aimable, ce qui n'entrait pas vraiment dans mes critères mais la jeune fille rousse qui m'avait servie tout à l'heure me semblait nerveuse, tendue. Je fronçais légèrement un sourcil. Avait-elle connaissance de notre existence? C'était peut-être une chasseuse? Non...trop frêle je pense. En tout cas, elle avait l'air dérangée de ma présence, ou du moins inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys Holmes

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 32
Localisation : Toujours là où il ne faut pas

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Lun 31 Déc - 15:28

- Tu pourrais faire un effort, soupira Aby, dépitée.

Je ne pris même pas la peine de répondre et continuai à surveiller l’homme du coin de l’œil.
* Aller ma vieille, m’énervai-je mentalement, il lit un journal! Quoi de plus banal que de lire un journal devant un tasse de café? Tu as déjà vu des tas de gens faire des tas de choses beaucoup plus dangereuses que ça. Il tourne la page de son journal tout en buvant son capuccino maintenant, ce n’est pas comme s’il brandissait une tronçonneuse alors, pour l’amour du ciel, calme-toi!*
Mais rien à faire. Même me raconter des âneries dans ma tête ne suffisait pas pour me détendre. Une voix interrompit brusquement le fil de mes pensées.

- Excusez-moi. Je pourrais avoir un croissant et un pain au chocolat, s’il vous plaît?

Je lançai un regard plein d’espoir à Aby mais cette dernière était retournée dans la contemplation de ses ongles. OK. Sur ce coup-là, j’étais seule. Vive la solidarité féminine!
* Arrête d'en faire un drame, tu dois juste lui servir un croissant!* pensai-je pour m’encourager moi-même.

- Bien sûr, lui répondis-je en me levant.

Je plongeai à couvert derrière le comptoir pour m’armer, pardon, me saisir d’un très joli petit panier en osier sur lequel je plaçai une serviette en papier. J’y mis ensuite un croissant et un pain au chocolat et posais le tout devant l’homme.

- Ce sera tout? m’informai-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Oslen
Modérateur
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Loin de toi...

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Lun 31 Déc - 15:46

Un léger moment de blanc plana derrière ma question. La jeune rousse se retourna vers son amie, mais celle-ci était occupée à sa manucure. Elle se leva, mais visiblement elle aurait préféré que ce soit sa collègue qui prenne sa place.

"Bien sûr", dit-elle.

Elle alla derrière le comptoir et ressortit avec un croissant et un pain au chocolat. Instinctivement je sentit mes canines sortir légèrement, mais garda la bouche fermée pour éviter de flanquer la frousse aux deux femmes. Je sentis aussi comme une odeur qui ne m'était pas inconnue. Ce n'était pas un parfum de femme, mais comme une légère trace d'une odeur de...fleur? C'est pas vrai! Je n'arrivais plus à me souvenir de rien ces temps-ci. Il va falloir que j'y remédie...

"Ce sera tout?" me demanda la jeune femme.
"Oui, merci."

Je farfouillais une dernière fois dans ma mémoire, cherchant, en vain, où je l'avait déjà vue et quelle était cette odeur, mais ne trouva rien. J'attendis qu'elle s'éloigne, la suivit du regard et soupira doucement puis je mordis avec délice dans la nourriture. Cela faisait trois jours de diète, et je peux vous dire qu'après tant de temps, cela fait du bien.
Un léger sourire se dessina sur mes lèvres et je me replongea dans le journal. Un homme entra, accompagné d'un ami mais je ne fit pas attention à lui. Je ne pris même pas le temps de deviner sa race, l'article que je lisait, était très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys Holmes

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 32
Localisation : Toujours là où il ne faut pas

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Lun 31 Déc - 16:22

- Oui, merci, me répondit-il en m’observant avec attention.

Il semblait intrigué par ma petite personne. Je regagnais ma place avec un certain soulagement, tout en me faisant l’effet d’être une poule mouillée. L’homme mordit dans son croissant avec un certain plaisir et retourna à son journal. Je me détendis quelque peu. Quand il aura finit de manger, il partira de ce café et je reprendrais ma bonne vieille routine. Non vraiment, il ne faut jamais souhaiter sortir de sa routine. Des tas de choses bizarres peuvent vous tomber dessus à tout moment, alors que la routine c’est bien, c’est tranquille, un peu ennuyeux certes, mais décidément pas dangereux.

De nouveaux clients entrèrent, deux hommes en pleine conversation, et allèrent s’asseoir à une table près de la vitrine. J’étais pratiquement certaine de n’avoir jamais vu le plus petit -qui me dépassait quand même largement- mais le plus grand me disait furieusement quelque chose. Aby se leva pour se diriger vers eux et prendre leur commande. Tiens, c’était maintenant qu’elle se réveillait celle-là, alors que j’avais le plus besoin d’elle il y a quelques instants?

J’observais le grand homme en catimini, n’arrivant pas à me souvenir si je le connaissais ou non et recommençant à tripoter mon briquet. Aby revint avec leur commande: un café noir serré pour le grand et un déca avec un croissant pour le petit. Je commençais à préparer les cafés tandis qu’Aby s’asseyait à nouveau. Super, c’était encore moi qui allais devoir les servir! Décidément, ce n’était pas mon jour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Oslen
Modérateur
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Loin de toi...

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Lun 31 Déc - 16:37

Une fois mon article finit, je sorti de mes pensées et finit mon café et mon croissant. Je fixa les deux hommes, en prenant conscience que c'était des vampires. J'eu un frisson. Je n'avait jamais vraiment aimé me trouvé en compagnie d'autres vampires. Cela finissait souvent très mal. Le plus petit, me regarda et chuchota quelque chose à son ami. J'arquais un sourcil, persuadé de l'avoir déjà vu. Ma mémoire ne souhaitais pas fonctionner aujourd'hui visiblement. Il se leva et s'approcha de moi, un mauvais sourire aux lèvres. Il s'appuya contre le comptoir.

"Eh, mon pote tu me reconnais?"

Je ne dit rien, me contentant de le fixer la mâchoire contractée. Voyant que je ne répondais pas, l'homme commença à ruminer. Préférant ne pas causer de souci aux deux jeunes femmes je fit signe à la rousse.

"Je vous doit combien?"
"Mais si vieux, continua l'homme, on s'est vu à Central Park, il y a à peine deux jours. Tu te souviens pas?"
"Désolé, mais je crois que vous confondez." lui répondit-je d'un ton froid et sec.

Je ne voulais pas rentrer dans son petit jeu, craignant la bagarre. Je me souvenait très bien de lui, il traînait avec des loups la dernière fois, et c'est de la que notre différent à démarré. Malheureusement l'homme commençais à s'impatienter. Il retourna à sa table et fouilla dans une sacoche, pendant que son collègue me lançait un regard noir. J'attendit que la jeune femme m'apporte l'addition pour payer et partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys Holmes

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 32
Localisation : Toujours là où il ne faut pas

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Lun 31 Déc - 17:13

Je posais les deux tasses de cafés pour les nouveaux venus sur un plateau quand le plus petit se leva et vint s’appuyer contre le comptoir près du blondinet, un sourire carnassier aux lèvres.

- Eh, mon pote tu me reconnais? lança-t-il.

Ledit pote ne semblait pas très heureux de le voir, qu’il le reconnaisse ou non. Il lui jeta un regard noir et me fit signe d’approcher.

- Je vous dois combien?

Je me dirigeai vers la caisse et commençai à taper sur les touches pour qu’elle me sorte une addition mais je ne pus m’empêcher de tendre l’oreille.

- Mais si vieux, on s’est vu à Central Park, il y a à peine deux jours. Tu te souviens pas?

Apparemment non, le "vieux" ne se souvenait pas.

- Désolé, mais je crois que vous confondez, répondit-il sèchement.

L’homme retourna donc à sa table et entreprit de farfouiller dans sa sacoche. Le grand se retourna pour fusiller le blond du regard et son visage m’apparut enfin en entier, me révéler une minuscule cicatrice sous l’œil gauche. J’arrêtais d’un coup de taper sur la machine, les yeux fixés sur l’homme, comme paralysée, alors que les souvenirs remontaient à la surface.

Il pleuvait ce jour-là et on n’y voyait presque rien dans la ruelle sombre. Je venais à peine d’avoir 17 ans et j’étais partie chasser le vampire avec mon frère. Je n’arrivais pas à allumer mon feu et c’était donc mon frère qui s’était chargé du vampire nomade que nous avions réussit à débusquer, mais il était plus rapide que prévu: il avait esquivé le pieu, ne récoltant qu’une éraflure sous l’œil, et s’était enfuit sans nous laisser le temps de réagir.

Mais… Si cet homme était un vampire, le petit l’était sûrement. Et le blond aussi, par la même occasion! Mes jambes se mirent à trembler alors qu’une vague de peur incontrôlable montait en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Oslen
Modérateur
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Loin de toi...

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Mar 1 Jan - 14:46

J'attendais que la jeune rousse m'apporte l'addition et je vit soudain qu'elle fixait le plus grand des deux hommes. Je la vit vaciller légèrement, le regard dans le vague. Je détourna le regard vers l'homme et vit une cicatrice sous son oeil. Il se leva, vint vers moi et se plaça juste devant. Il était plus grand que moi, pas de beaucoup mais un peu quand même... Il me parla un peu plus calmement que l'autre mais on sentais la haine dans son regard.

"Ecoutes James, tu vas pas faire comme si tu te souvenais pas. On est pas là pour rigoler avec toi, ok? Alors si tu veux pas de problèmes, tu vas nous écouter sagement."

Je me souvenais maintenant. Lui, c'était William, ou un truc du genre. Un sacré crétin. L'autre s'approcha, avec des photos et me les montra.

"Tu te souviens ça y est? Maintenant tu paye, sinon il se pourrais bien que tu ais des problèmes...."

Il ajouta quelque chose très bas pour que les deux jeunes femmes n'entendent pas. Ce qu'il me dit me fit frissonner, ils étaient capables de tout.

"...et ces deux jeunes femmes aussi. T'aimerais pas hein, James?"

Mon regard s'embrasa. Ils n'avaient aucun droit de faire ça. Et dire que si je n'étais pas venu ici, elles n'auraient jamais eu de problèmes. Maintenant qui sait ce qu'elle risquaient? Quelle bande de tarés, pensait-je
Je me retourna face à l'homme et lança d'un ton glacial et acerbe.

"T'auras rien. Ils n'ont eu que ce qu'ils méritaient."

Je crois que je n'aurais jamais du dire ça. Car c'est à partir de ce moment que ça à dérapé.

_________________
I'm tired of being what you want me to be...


Why Did I missed you?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys Holmes

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 32
Localisation : Toujours là où il ne faut pas

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Mar 1 Jan - 15:49

Je vis avec horreur le plus grand se lever et se diriger vers le comptoir. Pendant un dixième de seconde, j’eus l’horrible impression qu’il en avait après moi mais heureusement, il alla se planter devant le blond. Sa voix calme et froide me parvint, bien qu’il parle assez bas.

- Écoutes James, tu vas pas faire comme si tu te souvenais pas. On est pas là pour rigoler avec toi, ok? Alors si tu veux pas de problèmes, tu vas nous écouter sagement.

Le petit se ramena avec un tas de photos qu’il colla sous le nez du blond.

- Tu te souviens ça y est? Maintenant tu paye, sinon il se pourrais que tu ais des problèmes…

Il marmonna la suite si bas que je ne pus l’entendre et c’était peut-être mieux comme ça. Des clients commençaient à se retourner pour voir ce qu’il se passait, à murmurer entre eux et à échanger des regards.

Quant à moi, je me rendis compte que j’avais recommencé à taper machinalement sur la caisse sans quitter les trois vampires du regard. La peur était encore là mais je l’avais muselé et enfouit au plus profond de moi, comme j’en avais l’habitude il y a quelques années. On est Chasseur ou on ne l’est pas.

- T’auras rien, cracha soudain le blondinet. Ils n’ont eu que ce qu’ils méritaient.

Les yeux du plus grands flamboyèrent de rage. Il fallait que je fasse quelque chose avant que ces buveurs de sang ne commencent à s’étriper joyeusement devant mon comptoir. En plus, j’étais de ménage ce soir et je n’avais pas vraiment envie de décoller du plancher les restes de la bagarre à la petite cuillère. Il fallait que je les fasse sortir de ce café. L’addition venait de sortir et je la tirai de la machine avec un geste sec avant de contourner innocemment le comptoir et de me placer bien entre les trois hommes, tel la brebis inconsciente du danger se jetant dans la gueule du loup.

- Votre addition, monsieur, dis-je avec un sourire en tendant le bout de papier au blond qui me regardait, perplexe. Si vous et vos amis devez vraiment vous entretuer je vous prierais de bien vouloir le faire dehors. C’est mauvais pour le chiffre d’affaire, ajoutai-je avec légèreté.

Dans mon dos, je sentis le grand se rapprocher dangereusement de moi. Et voilà, je venais encore de me mettre dans les ennuis jusqu’au cou…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Oslen
Modérateur
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Loin de toi...

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Mar 1 Jan - 16:09

Il allais s'approcher de moi, quand je vit la jeune femme m'apporter l'addition. Mais elle est folle? Elle se jetais droit dans la gueule du loup là! Certains clients nous regardèrent, chuchotèrent, intrigués, mais un simple regard du petit les fit taire. Le grand se rapprochait de la jeune femme. C'est bizarre j'avais comme l'impression qu'il venait de reconnaître une ancienne proie... Attend je viens de dire quoi?! C'est surement pour ça, qu'elle le fixait tout à l'heure. Bon sang! Je lui prit l'addition des mains et lui tendit un billet.

"Gardez la monnaie, pour le dérangement. "

Je lui adressa un sourire léger afin de m'excuser et fit demi-tour.

"On va finir dehors messieurs."

Je vit que ça ne plut pas trop au petit qui se planta devant moi.

"Tu vas nulle part blondinet. C'est ici, et maintenant que tu vas payer."

Cela devint dangereux. Etaient-ils conscients que bon nombre d'humains nous entouraient? Je serra la mâchoire pour éviter de lui sauter dessus. Il fallait que je reste calme. Je continua à avancer, le bousculant. Ce que ces deux pouvaient être immatures et inconscients!

"J'ai dit, dehors, t'es sourd petit? Ici c'est un endroit publique, si tu voit ce que je veux dire..."

Je pensait le faire réagir mais au lieu de ça, un sourire sadique se dessina sur son visage.

"Justement, c'est fait exprès, minable!"

Je me retourna et je n'eu pas le temps de réagir, l'homme le plus grand venait de prendre en otage la jeune rousse. Sa collègue poussa un cri et lâcha sa manucure. Sa bouche formait un rictus machiavélique. Je soupira. Je ne savais pas dans quoi je m'étais encore fourré, mais ça promettais...

_________________
I'm tired of being what you want me to be...


Why Did I missed you?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys Holmes

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 32
Localisation : Toujours là où il ne faut pas

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Mar 1 Jan - 16:40

À ma plus grande satisfaction, le blond se leva et se dirigea vers la sortie. Bien, l’incident avait été évité. J’enfouis le billet dans ma poche et vis le petit bloquer le passage à l’autre. J’avais peut-être parler un peu trop vite.

- J’ai dis dehors, t’es sourd petit? Ici c’est un endroit publique si tu vois ce que je veux dire…

Il voulut passer en force mais l’autre l’en empêcha.

- Justement, c’est fait exprès, minable!

Le grand m’attrapa brusquement, une main autour de ma taille et l’autre sur ma gorge. Tiens, je ne l’avais pas vu venir celle-là. J’entendis vaguement Aby crier et je vis les quelques clients se lever et effectuer un repli stratégique dans le chaos le plus total vers la porte. Il ne resta bientôt plus que les vampires, moi et cette pauvre Aby coincée derrière son comptoir (et peut-être le patron qui devait dormir dans son bureau). Tant mieux, il y aurait beaucoup moins de spectateurs pour ce qui allait suivre. Il faudrait juste se magner un peu avant que la police ne débarque.

- Allons, mon grand, lançai-je, à moitié étouffée par la poigne du vampire. Me dit pas que tu m’as oublié?

J’avais une main sur celle qui tenait ma gorge, comme pour essayer de repousser son bras, et l’autre glissait doucement vers ma poche.

- Tu me diras, il faisait très sombre ce soir-là, tu as sans doute mal vu mon visa…

- La ferme! cria-t-il en resserrant sa prise et ma phrase s’acheva par un halètement étranglé.

Le blond fixait un regard noir sur le grand type, ne sachant visiblement pas comment intervenir avec moi au milieu. Un vampire avec des sentiments! Ça fait plaisir. Ma main atteignit enfin ma poche.

- Et merde, ne pus-je m’empêcher de lâcher.

Ce n’était pas le briquet mais la boîte d’allumettes. Le beau blond allait devoir attendre encore un peu, le temps que j’arrive à en craquer une.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Oslen
Modérateur
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Loin de toi...

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Mar 1 Jan - 19:16

"Allons, mon grand, me dit pas que tu m’as oublié? dit la jeune femme.Tu me diras, il faisait très sombre ce soir-là, tu as sans doute mal vu mon visa…"

Elle ne put finir sa phrase, le grand resserra son emprise sur elle et lâcha, exaspéré.

"La ferme!"

J'ai bien raison, ils se connaissaient ou du moins, la rousse avait eu affaire à lui. Je vit qu'elle glissait sa main vers sa poche, surement avait elle un moyen de se sortir de là, et j'espérait que oui, car si j'attaquait les deux gars, cela ne serait pas sans dégâts collatéraux.

"Et merde" lâcha-t-elle quelques secondes plus tard.

Je fulminait. Heureusement, la plupart des clients avaient fui, nous n'étions plus que cinq dans le café. Un espèce de grognement sorti de ma gorge.

"Lâche-la, William. Laisse les partir, elles n'ont rien à voir là dedans."
"Elle, oui." répondit-il en désignant la jolie rousse.

Je ne voyais pas ce qu'il entendait par là, mais ce que je savais, c'est que si je m'énervais, Drak allait en profiter pour débarquer et ce n'était pas ce que je souhaitais. Je retirais mon blouson et le lança sur un siège. Mon regard avait changé, je le savais au regard du plus petit, qui avait changé.

"Vas-y, viens, je t'attend."
"Occupe toi de lui, Jérem. je garde la fille en otage au cas où."

Le petit le regarda et lui dit un peu plus bas.

"Mais t-tu sait, i-il a une mauvaise réputation. Il paraît qu'il...qu'il est à moitié fou et... balèze."

L'autre lui fit signe de la tête. Il déglutit et avança vers moi. Je sourit, certain que si il continuait à avoir peur, je gagnerais.

_________________
I'm tired of being what you want me to be...


Why Did I missed you?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys Holmes

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 32
Localisation : Toujours là où il ne faut pas

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Mer 2 Jan - 12:12

- Lâche-la, William. Laisse les partir, elles n’ont rien à voir là dedans.
- Elle, oui, fit le dénommé William.

Comment ça "Elle, oui"? Et Aby? Non, vraiment, ça sentait pas bon.
Le blond ôta sa veste. Et voilà, mettez un vampire dans une situation délicate et il vous fait un strip-tease… Ah, ces sangsues! J’arrêtais cependant bien vite mes stupidités en voyant les yeux du blond s’assombrirent d’un coup. Il avait l’air beaucoup plus menaçant comme ça.

- Vas-y, viens, je t’attend.
- Occupe toi de lui, Jérem. Je garde la fille en otage, au cas où.

Ah oui? Tu crois vraiment? Il y en a qui ont de l’espoir. De son côté, le plus petit rechignait à attaquer l’autre.

- Mais t-tu sais, i-il a une mauvaise réputation. Il paraît qu’il… qu’il est à moitié fou et… balèze.

Il finit par avancer vers le blond. Parfait, pendant que lui était occupé avec blondi-boy j’aurais tout le loisir de m’occuper du sieur William. Je sortis donc tranquillement ma boîte d’allumettes, comme si la situation n’avait strictement rien d’inhabituelle. Les vampires firent une pause dans leur passionnant combat de "regard qui tue" et me regardèrent comme s’ils doutaient sérieusement de ma santé mentale. J’ouvris la boîte, sortis une allumette, l’allumai d’un geste sûr et pris le temps de ranger la boîte dans ma poche. Puis, j’activai mon don et pris la petite flamme entre mes doigts. Elle resta un instant à brûler tranquillement au bout de mon doigt puis elle enfla d’un coup et, bientôt, j’eus une flamme de bonne taille qui brûlait dans le creux de ma paume.

Sans laisser le temps à qui que ce soit de comprendre ce qu’il se passait, je plaquai ma main en feu sur le bras autour de ma gorge. Ce qu’il y a de bien avec les vampires, c’est qu’ils crament très bien. Du coup, ils ont une sainte horreur du feu. Le mien poussa un cri de douleur et me lâcha dans la seconde. Je pivotai et lui enfonçai mon poing enflammé dans le nez. Il tituba en arrière en se tenant le visage, l’air surprit que j’ai réussis à lui faire mal. Malheureusement, cela n’avait pas suffit pour lui faire prendre feu et il se redressa pour me foncer dessus. Il me saisit d'une main par l'épaule et de l'autre par la jambe, me souleva par dessus sa tête et me balança sans ménagement derrière le comptoir. J’atterris durement et sans la moindre grâce sur les fesses et me retrouvai face à face avec Aby, accroupie derrière le comptoir, les crocs dénudés et le regard enragé fixé sur moi.

- Ouh la! L'affaire se complique, lâchai-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Oslen
Modérateur
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Loin de toi...

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Mer 2 Jan - 13:02

Je continuais de fixer le petit brun quand d'un geste la jeune rousse sortit une boîte d'allumette. Elle comptait faire quoi avec ça? Une flamme aussi petite ne ferait pas de mal à un vampire nourrisson. C'est quand elle prit la flamme dans ses doigts que je compris que ce n'était pas qu'une simple humaine et en l’occurrence, elle connaissait notre existence, et nos faiblesses. Une chasseuse surement, car aucun de ses gestes n'était fait inutilement, elle était sûre d'elle. Bon, ça me ferait moins de boulot.

Pendant que notre petite chasseuse mettait à terre notre charmant Will, le petit brun était muet de stupeur et ne fixais que son compagnon, qui avait maintenant le visage bien amoché. Je m'accroupis, lui crocheta les jambes et alors qu'il tombait en arrière, lui donna un bon coup dans la nuque, ce qui le laissa à terre quelques minutes. Pendant ce temps, William avait pris la chasseuse et l'avait envoyé bouler derrière le comptoir où s'était réfugiée son amie un peu plus tôt.

"Ouh la! L'affaire se complique" dit-elle.

Je craignais le pire. Elle se releva et son amie aussi. C'est là que je vit deux magnifiques canines qui dépassaient de sa bouche. C'était très mauvais signe et ça sentais très très mauvais. William continuait de se frotter le visage, fulminant de rage et jurant de tous les noms la rouquine. Je fit apparaître mes canines et me jeta sur lui, espérant le prendre par surprise. Mais ce n'était pas un novice, il sentit mon attaque et se retourna vers moi, les yeux brillants de haine.

"Sale traître" cracha-t-il. "C'est donc vrai? Tu protèges les humains?"
"Je ne les protège pas, je déteste juste vos façons d'agir. Mais vous êtes tous les mêmes en vérité."
"Crevure! Ton clan à bien fait de te bannir! T'es un raté!"

Je vit rouge et fort heureusement j'étais plus rapide et le frappa avant qu'il ne puisse m'atteindre. Il répliqua et m'envoya valser contre un miroir. Je fut sonné quelques instants et entrevit, vaguement, les trois vampires se diriger vers la chasseuse. Je repris rapidement mes esprits et effleura ma joue. Un morceau du miroir me l'avait entaillée ainsi que mon bras, déchiré de toutes parts, qui me faisait atrocement mal. Ces gars là n'y allaient pas de main morte. Je me releva et là, je sentis sa présence. Laisse les moi, Jamesss... Je le laissais faire, perdant tout contrôle de mon corps. Laisse la vivre, elle, lui dis-je. Puis je sentis que mon corps et mon esprit ne m'appartenaient plus. "Il" était de retour, c'étais le seul moyen de m'en sortir vivant. Je grognais:

"Dégagez de là, vous ne la tuerez pas sans me passer d'abord sur le corps.."

_________________
I'm tired of being what you want me to be...


Why Did I missed you?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys Holmes

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 32
Localisation : Toujours là où il ne faut pas

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Mer 2 Jan - 14:00

Mon feu s’était éteint dans ma chute et je me redressais prudemment, faisant face à la vampire. J’étais prête à parier que c’était une nouvelle née, sans doute transformer par William. Peut-être même que c’était elle qui l’avait prévenue pendant que je servais le blond. Je vis ce dernier échanger quelques insultes et autres politesses avec William avant de valdinguer contre un miroir. Vraiment, ce type était un adepte du lancer d’adversaire.

Aby voulut me sauter dessus mais je l’esquivai aussi adroitement que je le pouvais en étant coincée entre une vampire affamée et un comptoir. J’attrapai le plateau sur lequel j’avais posé les deux tasses avant que tout ne dérape et le lui balançai au visage. Sa tenue blanche réglementaire de serveuse prit une magnifique teinte marron sous le café brûlant. J’en profitai pour attraper une bouteille de whisky d’une main et mon briquet de l’autre.

De son côté, le blond s’était redressé. Plus si blond que ça d’ailleurs car quelques mèches noires parsemaient désormais sa chevelure et il ne semblait pas content du tout. Je débouchais la bouteille avec les dents, crachai le bouchon et entendit l’autre grogner:

- Dégagez de là, vous ne la tuerez pas sans me passer d’abord sur le corps..

- C’est très gentil mais qu’est-ce qui te fais croire que j’ai besoin qu’on me protège?
lançai-je, un brin vexée.

Je pris une gorgée d’alcool que je gardai dans ma bouche et allumai le briquet. Je le plaçai devant mes lèvres et recrachai le whisky en direction d’Aby. Un splendide trait de feu partit de ma bouche, façon cracheur de feu, et bondit à l’assaut de la vampire qui se reçut de l’alcool enflammé en plein visage. Elle poussa un cri de douleur en tentant en vain d’éteindre le feu. Je m’appuyai contre le comptoir et lui envoyai mes deux pieds en pleine poitrine, la projetant en arrière. Elle percuta le mur couvert d’étagères remplies de bouteilles, d’alcool pour la plupart. Les bouteilles se brisèrent sur elle et elle prit feu pour de bon. Elle se débattit quelques instants avant de s’effondrer au sol et je la regardai mourir, assez fière de moi.

- Et une flambée de vampire, une!

J’avais juste oublié les autres vampires. William me saisit par les cheveux, me tira violemment en arrière et je me retrouvai à moitié couché sur le dos sur le comptoir, la gorge bien exposée. Bon sang! J’étais vraiment rouillée, il allait falloir que je me remette à l’entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Oslen
Modérateur
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Loin de toi...

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Mer 2 Jan - 17:18

"C’est très gentil mais qu’est-ce qui te fais croire que j’ai besoin qu’on me protège?" dit la rouquine, un brin vexée.

Je lui répondit par un grognement. Pour qui elle se prenait? Je faisais pas ça pour elle mais pour me venger de ces deux abrutis qui faisaient de ma vie un enfer, comme tous les autres vampires. J'arrachais un bout de nappe qui passait par là et entrepris de me faire un garrot. Mon bras me faisait mal. Je laissais la haine que j'avais pour ma propre race prendre le dessus afin d'être au mieux de ma force pour me battre. La chasseuse, après avoir assommé son ex-acolyte, lui envoya une gorgée d'alcool enflammé au visage et l'envoya valdinguer dans les bouteilles, ce qui acheva sa combustion.

"Et une flambée de vampire, une!" lança-t-elle fière d'elle.

William se jeta sur elle, l'attrapa et la plaqua contre le comptoir. Elle était plutôt douée mais elle manquait de réflexes. Le dit Jeremy se retourna vers moi, un sourire au lèvres.

"Occupes toi de lui."
"Vas-y, viens, on t'attend, espèce d'enf**ré!!"

Ma voix avait changée et je put lire une lueur de doute dans ses yeux. Mon changement de comportement l'avait surpris. Je m'approchais de lui.

"Allez, approche qu'on te réduise en pâté pour loups-garous, minable!"
"Tu feras rien du tout, Oslen."
"Nous sommes plus fort que vous... Alors? Tu flippes?"

L'autre avait l'air surpris de l'emploi du "nous" et du "on" et hésita un moment. J'en profitais pour me déplacer très rapidement derrière lui. Il se retourna mais mon poing l'attendais et je le cogna droit dans le nez. Il pissait le sang, ce qui l'énerva. Il donna un coup, que je parais sans mal avec mon bras valide, et lui envoya mon poing dans l'estomac. J'en profitais pour lui souffler tout bas:

"Tu ne peux rien face à nous."

Ce qu'il y a de bien avec les vampires c'est que quand tu les énerves, ils frappent un peu n'importe comment et inutilement. Très pratique à parer.
Je vit sur son visage une expression de douleur et de peur se dessiner. Il se recroquevilla mais mon genou l'attendais. Quand il voulu se redresser, je lui frappa la nuque et le poussa contre une table, sanglant et gémissant. William grommela et détacha son attention de la rousse pour me fusiller du regard. Je les regardais un sourire aux lèvres. L'autre se redressa, cracha du sang et bégaya:

"I-il est malade ce type. Will fait gaffe c'est un gros taré... On dirait qu'il est..."

La gars ne finit pas sa phrase. Il déglutit, se releva tout de même mais resta à sa place.

_________________
I'm tired of being what you want me to be...


Why Did I missed you?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys Holmes

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 32
Localisation : Toujours là où il ne faut pas

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Mer 2 Jan - 18:10

William était à deux doigts de me scalper et mon briquet avait glisser un peu plus loin sur le comptoir. J’avais fait une énorme erreur de débutante. La retraite ne me réussissait pas. J’entendais vaguement les deux autres vampires parler alors que le mien faisait jouer ses crocs sur ma gorge, juste pour le plaisir de me faire flipper encore plus, j’imagine. Sadique. Je tâtonnai discrètement de la main gauche à la recherche de mon arme ultime: THE briquet.

- Nous sommes plus fort que vous… Alors? Tu flippes?

C’était la voix du blond. Bon. Soit, des copains à lui c’étaient ramenés, soit il était complètement schizophrène.

- Du sang de Chasseur…, susurra William à mon oreille en me léchant la gorge (yeurk!). Il paraît que vous avez un goût particulier.

Des bruits de bagarres me parvinrent mais la poigne de William m’empêchait de voir quoi que ce soit. Heureusement pour moi, la bataille attira l’attention du vampire qui se redressa sans me lâcher pour voir ce qu’il se passait. J’en profitai pour refermer les doigts sur mon briquet. Une petite flamme jaillit bientôt et j’activai mon don. J’augmentai la puissance du feu et le soumis à ma volonté. Une véritable colonne de flamme jaillit du briquet et percuta William qui fit un petit vol plané et atterrit sur une table qui cassa sous son poids. Il se redressa en vitesse et se tortilla pour enlever son T-shirt en feu.

Je m’assis sur le comptoir et pivotai pour jeter un œil à la pièce. Le blond avait purement démolit le petit qui semblait à peine tenir debout. Lui était juste blessé au bras. Et il était tout seul. Donc il était schizo. Son apparence avait changé: ses cheveux et ses yeux étaient beaucoup plus sombres, il semblait plus grand et plus large d’épaules (mais ce n’était peut-être qu’une impression) et il avait vraiment l’air d’un fou furieux.

Je me mis debout sur le comptoir en voyant William se précipité sur moi. Étant à la bonne hauteur, je lui envoyais un méchant coup de pied dans la mâchoire et il retourna dire bonjour au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Oslen
Modérateur
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Loin de toi...

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Mer 2 Jan - 19:35

Je fixais le petit puis pivota pour faire face à William. Ce dernier était par terre, suite à un violent coup de pied de la chasseuse. Il se releva, massa sa mâchoire et me lança un regard noir. Un rictus déforma son visage et une lueur de haine brilla pendant quelques secondes.
Il s'approche de moi et fait saillir ses canines. Il frappe, j'encaisse. Il frappe encore. J'encaisse les coups afin de lui laisser croire que je fatigue. Mais au bout d'un moment, à force de reculer, je me retrouve coincé entre le mur et lui. Je pare son coup de poing, lui tord le bras et l'attrape par le col. Je le plaque contre le mur et appuie de toute mes forces sur son cou.

"T'aurais jamais dû t'en prendre à moi, William. T'aurais jamais dû revenir, il aurait mieux valu pour toi que tu reste là ou tu était sans chercher à me retrouver. T'as fait une grosse erreur."

Une fois ma phrase finie, je frappe. Je frappe son visage sans m'arrêter, lui fourre des coups de pieds dans les jambes, écrase sa tête contre le mur. Il tombe, mais se relève rapidement, la face en sang. Je le voit qui s'énerve. Il me pousse violemment, m'attrape et me balance contre une table. Je me relève, sauf que je ne suis pas assez rapide. Il frappe. Je reste face contre terre un moment.

Soudain, j'ai une idée. Puisque la petite est là, elle va m'aider. Je sort un paquet de ma poche et le balance dans sa direction. Il contient de la verveine et un couteau en argent, ainsi qu'une petite pierre, très utile. Le petit va pour intercepter le paquet mais je le fixe et hurle.

"Toi tu bouges, t'es mort."

Je me relève, frappe et me recule histoire de reprendre mes esprits. J'essuie le sang qui coule de ma bouche.

"C'est normal que tu soit faible, suis-je bête. Un vampire avec des sentiments pour une humaine, c'est...pathétique..."

Cette fois, c'est trop! Mon regard vire au noir et mes canines s'allongent.

"Comment tu peux...? Enfoiré!"
"Tout le monde connaît l'histoire du traître mon bon James..."
"Ta gueule!!"

Je me jette sur lui avec une rapidité qui le surprend. Je sors une dague de ma poche et lui entaille le bras. Je frappe, surtout le ventre. Je finit par lui planter ma dague dans l'abdomen. Dommage qu'elle ne soit pas en argent. Il se relève quand même. Il est coriace le mec. Il se rue sur moi et nous nous battons au corps à corps. Elle fait quoi, bon sang?!

"Jerem, occupe toi de la chasseuse, bordel!"

_________________
I'm tired of being what you want me to be...


Why Did I missed you?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys Holmes

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 32
Localisation : Toujours là où il ne faut pas

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Jeu 3 Jan - 11:53

William se redressa et se décida à attaquer le blond. Grave erreur apparemment. Je profitai du fait que le blondinet s’acharne méchamment sur l’autre et que le petit brun les regarde bouche bée pour bondir de mon comptoir et m’approcher de la table réduite en morceaux. Je choisis un long éclat de bois qui pourrait très bien faire office de pieu. Je m’approchais du petit sur la pointe des pieds pour lui régler son compte quand mister blondy eut la merveilleuse idée de me lancer un paquet. Je planquai donc mon pieu improvisé dans ma manche et récupérai le paquet. Il contenait un couteau visiblement en argent et de la verveine. Tiens c’est nouveau ça, un vampire avec de la verveine dans ses poches. Si je comprend bien, il comptait sur moi pour achever les autres vampires!

- Comment tu peux...? Enfoiré!

- Tout le monde connaît l’histoire du traître, mon bon James.

- Ta gueule!! hurla… James donc.

Et il repartit à l’assaut de William.

Soudain le petit, que j’avais encore oublié il faut bien le dire, me ceintura et voulut me mordre à la gorge mais je ne lui en laissai pas le temps. Je balançai mon coude en arrière et l’atteignis à la mâchoire. Un crac accompagna mon coup. Il me lâcha et je fis volte-face pour lui envoyer une poignée de verveine en pleine figure. Il poussa un cri de douleur sous la brûlure et me frappa au poignet, faisant voler le sac. La verveine s’éparpilla par terre et le poignard d’argent disparu sous je ne sais qu’elle table. Heureusement, j’avais encore mon pieu. Je le tirai de ma manche et frappai le vampire au cœur avec tant de force que mon arme le traversa et se planta dans le mur derrière lui. Le vampire tomba littéralement en poussière.

- Jerem, occupe toi de la chasseuse, bordel!

Trop tard.
J’évaluais la situation du regard. James et William se battait au corps à corps. Je pouvais toujours balancer une poignée de verveine pour aider James le temps que j’aille chercher le couteau mais il suffisait qu’ils bougent au dernier moment pour que ce soit le blond qui se prenne tout dans la figure. À moins que… Je ramassai une poignée de feuille de verveine et bondit derrière William. Il ne portait plus que son pantalon et je tirai sur sa ceinture pour lâcher la verveine dans son caleçon. Ok, c’est pas très loyal mais c’est très marrant à voir un vampire qui saute dans tous les sens en criant comme un malade. Sauf que lorsque ledit vampire me vit, il entra dans une rage folle et me frappa violemment à l’estomac. Je fus projeter en arrière et m’écrasai de tout mon long sur le plancher, sonnée.

Et voilà, le vampire blond allait finir par croire que j’étais une incapable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Oslen
Modérateur
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Loin de toi...

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Jeu 3 Jan - 13:16

Je me relevais, et cracha du sang. Bordel, ce vampire était plus coriace que je l'avais imaginé. Je me retournais et vit la chasseuse à terre, visiblement sonnée et notre cher William qui se tortillait. La verveine avait fait effet. Je ne voyais pas Jeremy, j'en déduisit que la rouquine l'avait achevé. Très bien, un de moins, c'est déjà ça. Je filais vers mon blouson et sortis une dague, en argent cette fois, de la poche. William se dirigeait vers la jeune femme, et je m'approchais de lui, en essayant de rester dans son angle mort. Mais il sentit mes mouvements et se retourna afin de frapper. J'esquivais tant bien que mal ses coups, mais n'étant pas assez rapide et à bout de forces je ne pus éviter son poing qui atterrit dans mon épaule droite. J'hurlais de douleur quand mon épaule sortit de sa cavité. J'avais déjà le bras en sang, et maintenant l'épaule déboîtée.

Ce crétin en profita pour envoyer son joli pied dans ma figure et je me retrouvais face contre terre. Il était temps que ce combat se termine, je n'en pouvais plus. Ma dague avait glissé par terre. J'essayais de l'attraper, mais William me plaqua contre le sol et me colla quelque chose dans le cou. De la verveine! Bon sang ce que ça peut faire mal cette connerie! Je serrais la mâchoire, luttant contre la douleur. Je lui donnais un grand coup d'épaule (celle encore valide), qui le déstabilisa le temps que j'attrape ma dague, et lorsqu'il revint avec un morceau de bois pour m'assommer, je me retournais et il se retrouva avec ma dague plantée dans le cou. Il suffoqua tandis qu'un flot de sang giclait de sa gorge et recula précipitamment. Quand à moi, je le regardais, restant au sol, essoufflé.

Ce n'est pas ça qui va le faire mourir, mais il est largement vulnérable maintenant. Je me relevais au bout d'un moment, non sans difficultés, me tenant l'épaule.

"T'aurais pas dû venir. Maintenant, soit tu te barre et tu reviens plus jamais, soit tu meurs..."

"Je laisserais jamais une chasseuse vivre. Et encore moins un traître."

"Très bien."

Il avait choisit de mourir. Je jeta un regard à la jeune femme, histoire de savoir si elle voulait l'achever.

_________________
I'm tired of being what you want me to be...


Why Did I missed you?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys Holmes

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 32
Localisation : Toujours là où il ne faut pas

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Jeu 3 Jan - 15:27

Je restais KO un petit moment sur ce sol qui me semblait brusquement très confortable. Mon ventre m’élançait fortement et j’aurais sans doute un bleu de la taille d’une pastèque d’ici demain. J’entendais des bruits de lutte et j’avais bien conscience que j’étais affreusement vulnérable dans cette position mais je n’arrivais pas trouver le courage de me relever.

Finalement, je fis un effort surhumain pour me mettre en position assise et constatai que William et James étaient eux aussi étalés sur le plancher. Quand je vous dis qu’il est très confortable ce plancher; la preuve tout le monde y va! J’eus envie d’y retourner puisque tout les ennemis en vue y étaient déjà mais James se releva. Il semblait lui aussi très mal en point et il se tenait l’épaule droite qui était tordu selon un angle pas naturel. Bien que je n‘étais pas médecin, je pouvais affirmer sans trop de risque de me tromper qu‘elle était déboîtée. Je jetais un œil à William qui avait une méchante entaille à la gorge. Le vampire blond n’avait donc pas traîné pendant ma petite sieste improvisée.

- T’aurais pas dû venir. Maintenant, soit tu te barre et tu reviens plus jamais, soit tu meurs…

- Je laisserais jamais une chasseuse vivre. Et encore moins un traître.

Ah la la… Ces vampires. Pourquoi tant de haine? Parce que je vous rappelle qu’à la base, moi j’avais rien demandé! C’est lui qui est venu chercher les ennuis!

- Très bien.

James m’interrogea du regard, sans doute pour savoir si je voulais achever l’autre personnellement. Je fis un geste désinvolte vers le petit tas de cendre qu’était devenu Jerem.

- J’ai déjà tué les deux autres, je ne voudrais pas m’attirer tous les honneurs de la grande bataille du NYC’s Coffee, fis-je sur un ton théâtral.

Je me redressai péniblement, tel une grand-mère, en m’appuyant lourdement d’une main sur une table et en me tenant le ventre de l’autre. Des sirènes de police me parvinrent.

- Mais dépêche toi, les flics arrivent et je dois encore trouver une explication
valable. Et je ne pense pas que ce serait bon pour toi qu'ils te trouvent ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Oslen
Modérateur
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Loin de toi...

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Jeu 3 Jan - 16:40

Elle me montra d'un geste les restes de Jeremy.

"J’ai déjà tué les deux autres, je ne voudrais pas m’attirer tous les honneurs de la grande bataille du NYC’s Coffee" dit-elle en souriant.

Elle se releva doucement et avec peine. William l'avait bien amochée elle aussi.

"Mais dépêche toi, les flics arrivent et je dois encore trouver une explication valable. Et je ne pense pas que ce serait bon pour toi qu'ils te trouvent ici."

Je grommelais, j'en ai rien à fichtre des flics. Je pris un morceau de bois, préférant l'achever ainsi que de lui retirer son talisman. Il avait été cruel, mais il ne méritais pas de souffrir non plus. Je m'approchais de lui et lui dit, un léger sourire aux lèvres:

"Bon voyage, on se retrouve en enfers."

Et je lui planta le pieu en plein coeur. Voila, il ne restait plus qu'un tas de cendre. Je souris et me retourna pour saluer la chasseuse.

"Sur ce, au revoir et encore désolé pour le dérangement" dis-je en souriant.
"Et j'espère qu'on aura pas à..."

Je ne pus finir ma phrase et mon sourire disparu très vite de mon visage. Je tombais à genoux, face au sol, et un flot de sang jaillit de ma bouche. Zut! J'avais oublié les réactions d'après combat. Je sentais que je reprenais le contrôle de mon corps, et mes entrailles se déchiraient. La douleur s'estompait, mais elle était toujours présente. C'était insupportable. Je me redressait avec difficulté, mais c'était trop tard, deux officiers entrèrent suivis de plusieurs flics qui encerclèrent le magasin de dehors.

"Et merde..." lâchais-je d'une voix rauque.

_________________
I'm tired of being what you want me to be...


Why Did I missed you?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys Holmes

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 32
Localisation : Toujours là où il ne faut pas

MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   Jeu 3 Jan - 17:49

Je regardais James achever William avec plaisir en me massant le ventre. Au moins, je n’avais pas de côte cassée.

- Sur ce, au revoir et encore désolé pour le dérangement.

T’as intérêt à être désolé j’ai tué ma collègue, j’ai mal partout et je vais mettre un temps fou à ranger tout ce bordel si je ne me fais pas virer avant!

- Et j’espère qu’on aura pas à…
commença-t-il.

Soudain, il s’effondra au sol et cracha un flot de sang. Je me retrouvais comme deux ronds de flan à le regarder. Mais qu’est-ce qu’il se passait encore?
Il se releva avec peine au moment où deux types armés entrèrent en courant tandis que tout un bataillon de flics encerclait la café.

- Et merde…

Je levais les mains d’un geste apaisant dans l’espoir de les calmer et annonçai d’une voix calme:

- Pas de panique messieurs, l’affaire est terminée.


Aucun des deux hommes ne lâcha son arme pour autant. L’un visait James et l’autre me mettait en joue.

- Que s’est-il passé ici? demanda ce dernier. On nous à signaler la prise en otage d’une serveuse rousse, ajouta-t-il avec un regard appuyé dans ma direction.

- Je m’appelle Alys Holmes et je suis la serveuse qui a été prise en otage par deux vampires qui avaient apparemment décidés de se nourrir ici, si vous voyez ce que je veux dire.


Le type avait plissé le nez avec dégoût en entendant le mot vampire.

- Mais le charmant jeune homme qui est ici,
continuai-je en montrant James, est venu à mon secours et m’a sauvé la vie, finis-je avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tea or Coffee?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tea or Coffee?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 07. It's Coffee Time !
» Junkie-Coffee Une Petite Nouvelle
» Coffee or Tea ?
» 05. En route pour une soirée alcoolisé ! [PV APRIL]
» « coffee and tv » 15.01.11- 8h25

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Shadows :: New York :: Centre commercial-
Sauter vers: